Ambrosia opte pour une logique de diversification pour lisser au maximum le risque de perte de capital. Pour cela, nous respectons une politique générique de limitation du risque opérationnel pour :

  • les stablecoins (USDC, USDT, BUSD , DAI, TUSD, etc…)

  • les blockchains (Polygon, BNB Chain, Avalanche, Fantom, Solana, etc...)

  • les protocoles de Finance Décentralisée (Curve, Aave, Instadapp, SushiSwap, PancakeSwap, Balancer, Beefy, etc...)

Ambrosia précise que cette liste est non exhaustive et sujette à des changements. Pour cela, les experts décident lors de comités hebdomadaires l’ajout ou la suppression de stablecoins, blockchains et protocoles de Finance Décentralisée et leur ventilation.

Enfin, Ambrosia constitue au fur et à mesure de son activité une réserve de sécurité : l’ensemble des intérêts générés au-delà d’une performance annuelle de 13% alimente chaque mois notre réserve. Ainsi, dans le cas où notre Tirelire Crypto ferait face à une perte des fonds de nos clients, la société piochera dans cette réserve pour absorber tout ou partie des pertes engendrées. Ce filet de sécurité n'a donc pas vocation à garantir les fonds des clients.

Avez-vous trouvé votre réponse?